Quelques fins de semaines de prison pour un individu accusé de trafic de méthamphétamine

Quelques fins de semaines de prison pour un individu accusé de trafic de méthamphétamine

Quelques fins de semaines de prison pour un individu accusé de trafic de méthamphétamine 1920 1280 morasseavocats

Le 18 octobre 2019, l’honorable juge Mylène Grégoire de la Cour du Québec a accueilli la suggestion commune de Me Laurence Lavoie et d’un procureur de la poursuite, condamnant un individu accusé de possession en vue de trafic de 279 comprimés de métamphétamine à 30 jours de prisons à purger la fin de semaine. Cette suggestion tenait compte du profil exemplaire de l’accusé, de même que de sérieux problèmes en lien avec la divulgation de la preuve et les délais judiciaires dans le dossier.

Si vous êtes accusé d’infraction en lien avec les stupéfiants, n’hésitez pas à contacter un avocat criminaliste de notre bureau.