Un jeune homme autiste évite la prison pour un incendie criminel

Un jeune homme autiste évite la prison pour un incendie criminel

Un jeune homme autiste évite la prison pour un incendie criminel 1920 1280 morasseavocats

Ce 29 juin 2018, l’honorable juge Sylvie Kovacevich de la Cour du Québec a accepté la suggestion commune de Me Laurence Lavoie et d’un procureur de la poursuite, permettant ainsi à un jeune homme accusé d’incendie criminel d’échapper à la prison. En effet, considérant sa reprise en main exemplaire et l’encadrement adapté dont il bénéficiait désormais, les parties ont suggéré à la juge de lui imposer une peine de 240 heures de travaux communautaires.

Considérant son diagnostic de trouble du spectre de l’autisme (TSA), une longue peine de détention aurait sérieusement compromis sa santé et sa sécurité.

Si vous faites face à des accusations criminelles, n’hésitez pas à contacter un avocat criminaliste de chez Morasse avocats.